Des années 50 aux années 70, le chercheur russe Lydia Sebastien met au point une méthode «d’exercices qui rajeunissent» au centre de laquelle étaient les balancements.

La méthode des balancements est inspirée des principes hygiénistes communs aux enseignements orientaux du Yoga (postures inversées de la gymnastique chinoise), de la méthode Bates (gymnastique oculaire) et de l’humorisme cher à Hippocrate et aux naturopathes (la santé est dépendante de la qualité des liquides circulants).

Preuves indiscutables de l’efficacité
de la méthode des balancements : des rétinographies (photographies du fond de l’œil) comparant l’état des vaisseaux avant et après l’utilisation assidue de la méthode, démontrent ses effets spectaculaires sur la circulation et sur la régénérescence des fonctions !